Lemon Depro

L'univers professionnel vu par un citron préssé.

Where is Bryan ?

Benchmark ? Deadline ? Cruncher ? En passant par les traditionnels management, debriefing et autres mails ?
Aujourd’hui, l’anglais est clairement devenu incontournable dans l’univers professionnel. Au cœur de l’entreprise, la pratique de cette langue qui n’est plus si étrangère que ça, fait désormais partie des impératifs pour de nombreux postes. Pour accroitre ses chances de trouver un emploi ou d’évoluer au sein d’une équipe, pas de mystère : l’anglais est devenu un must !

Comment se former ?

Aucune contrainte : se former sur internet

Se former en ligne est une solution particulièrement avantageuse. D’une part, les sites de formation en e-learning sont nombreux et parfois gratuits. D’autre part, une simple connexion internet vous permet d’acquérir rapidement les fondamentaux de la langue de Shakespeare.
Deux avantages majeurs :

  • Vous pouvez adapter le niveau de la formation à vos connaissances initiales et à l’objectif que vous souhaitez atteindre
  • Vous maitrisez le rythme de progression, à la fois la fréquence et la durée de vos cours

A noter : il est préférable pour gagner en efficacité de pratiquer dans un bureau isolé. Vous êtes en open space ? Pas de panique, un bon casque-micro et c’est parti.

Plus classique mais moins souple : le cours collectif

Si vous avez du mal à considérer que l’écran face à vous peut vous enseigner une langue étrangère, no problem. Les interventions en présentiel gardent la côte en matière de formation professionnelle. L’avantage d’un face à face pédagogique avec un formateur qualifié repose essentiellement sur les interactions que vous pouvez avoir. Revenir sur un mot, une prononciation ou une règle sera aussi simple que lever la main. Cependant, outre les contraintes d’organisation (date et durée fixées à l’avance, coût pour l’entreprise…) le présentiel impose un niveau homogène chez les candidats, condition parfois difficile à réunir.

Onéreux mais efficace : le séminaire à l’étranger

Si votre employeur en a les moyens, rien ne vaut une immersion dans un pays anglophone à l’occasion d’un séminaire ou un forum international. Mais attention : rester au sein de la communauté francophone ? No way ! Pour une efficacité maximum, lancez-vous quitte à faire quelques fautes au début. Vos collaborateurs et clients apprécieront et n’hésiteront pas à vous corriger. Ce faisant, ils vous offriront une réelle piste de progrès dans la pratique orale comme écrite de la première langue mondiale.

Alors n’hésitez plus une seconde ! D’autant qu’une pratique très à la mode dans les entreprises consiste à définir un jour dans la semaine où tous les échanges se font anglais.
What else?